Seiko Countdown425d 3h 53m 20s
World Athletics Championships Oregon22

Press Release14 Apr 2021


Athletics committed to addressing barriers to growing the sport as more than 10,000 join Global Conversation

FacebookTwitterEmail

The Global Conversation

Français / French

Better quality and more facilities, greater coverage of athletics in the media and on television and more athletics in schools are emerging as key drivers of growing athletics across the world. That’s according to early findings in the Global Conversation, the survey currently being conducted by World Athletics that will shape the future direction of the sport for the next decade.

The survey, which went live at the end of March and will run until the end of April, has so far had more than 10,000 responses from people in 141 countries spread across all six continental areas.

To date, almost 1000 professional athletes have completed the survey. 27% of them feel that a lack of facilities is the single biggest challenge in growing the sport in their country.

Fifty-five percent of coaches strongly agree that athletics is the most accessible sport and the best activity to help create a healthier and fitter world.

People identifying primarily as an amateur athlete make up the biggest demographic so far. When asked what would attract more athletics fans to the sport, greater coverage of the sport in the media and on television outside of major championships came out on top.

Fans have also expressed a desire to see more coverage in the media with 33 percent saying the lack of media and television coverage is the biggest challenge to attracting new fans to athletics.

Across all demographics, greater coverage in the school curriculum is the leading solution so far for attracting more athletics fans.

If you haven’t done so already, there is still time to complete the survey.

Responses to the Global Conversation will help to give World Athletics a clear understanding of the challenges and opportunities that lie ahead and how the athletics community envisions the present and future of the sport. Through this open stakeholder-centric project, World Athletics wants to drive a fruitful conversation by asking people to embrace the chance to speak up and help to bring further significant and necessary changes and developments to the number one Olympic sport.

On the Global Conversation, World Athletics President Sebastian Coe said: “In just under 100 days’ time, athletics will be in the global spotlight on sports’ biggest stage, the Olympic Games. The past year has been challenging for everyone, and in athletics we have dearly missed the in-person interaction we have with our special fans. By initiating the Global Conversation for the Future of Athletics, we want to give everybody involved in athletics, no matter their background, location or athletic ability, the opportunity to have their voice heard, and help shape our future together.

“Fundamentally, we believe in the crucial role of athletics in promoting and cultivating a healthier and fitter lifestyle for everyone and anyone. By listening to all members of our diverse community, we will be fully able to understand the challenges and opportunities that we have going forward, in Tokyo and beyond.”

The findings will be used to devise the World Plan for Athletics 2022-2030, a key document for all involved in the sport, setting out a roadmap for the growth and development of athletics through to 2030.

Its purpose is to listen to the athletics community, to identify where the sport stands now throughout the world, and to establish a vision and direction for the period through to 2030, setting out how both World Athletics, its Member Federations and Area Associations, and other people involved in athletics can work together to develop and grow the sport across the world. The plan will contain clear roles and responsibilities, timelines, measurable outcomes and resource and budget implications.

A draft plan will be developed for presentation to the World Athletics Council mid-year. Once accepted, a final plan will be distributed to the Member Federations for formal approval at the biennial World Athletics Congress in November 2021.

The process is being overseen by the World Plan Working Group, which comprises seven Council Members, chaired by former triple jump world record-holder Willie Banks, assisted by the Sports Business Group at Deloitte.

To join the conversation and help us to create the future of athletics, please click here.

World Athletics

 


 

Alors que plus de 10 000 personnes prennent part au Grand débat, l’athlétisme s’engage à affronter les écueils qui font obstacle à sa croissance

 

Davantage d’infrastructures et de meilleure qualité, une plus grande couverture de l’athlétisme dans les médias et à la télévision et plus d’athlétisme dans les écoles figurent parmi les principaux vecteurs de la croissance de l’athlétisme à travers le monde. C’est ce que révèlent les premiers résultats de l’enquête intitulée « Global Conversation » (Le Grand débat), un sondage que World Athletics réalise actuellement et qui déterminera la direction future de l’athlétisme pour la prochaine décennie.

Cette enquête, qui a débuté à la fin du mois de mars et se poursuivra jusqu’à la fin avril, a enregistré jusqu’à présent plus de 10 000 réponses de personnes issues de 141 pays répartis sur les six régions continentales.

À ce jour, près de 1 000 athlètes professionnels ont répondu à l’enquête. Vingt-sept pour cent d’entre eux estiment que le manque d’installations est le principal obstacle à la croissance de l’athlétisme dans leur pays.

Cinquante-cinq pour cent des entraîneurs s’accordent pour dire que l’athlétisme est le sport le plus accessible et la meilleure activité pour contribuer à bâtir un monde en meilleure santé et en meilleure forme.

Pour l’instant, ce sont surtout les personnes se définissant principalement comme des athlètes amateurs qui ont répondu au sondage. À la question de savoir ce qui attirerait davantage de fans vers l’athlétisme, une couverture plus importante dans les médias et à la télévision en dehors des grands championnats arrive en tête des réponses.

Les fans ont également exprimé le vœu d’une plus grande couverture dans les médias, et 33 % d’entre eux déclarent que le manque de couverture médiatique et télévisuelle constitue le plus grand frein pour attirer de nouveaux fans vers l’athlétisme.

Tous les groupes démographiques conviennent qu’une présence accrue de l’athlétisme dans les programmes scolaires est la solution première pour attirer davantage de fans.  

Si vous ne l’avez pas déjà fait, il est encore possible de participer à l’enquête.

Grâce aux réponses obtenues à travers cette enquête, World Athletics pourra appréhender clairement les difficultés et les opportunités. En outre, cela lui permettra de mieux cerner comment la communauté de l’athlétisme envisage le présent et l’avenir du sport. Par le biais de ce projet ouvert et centré sur les acteurs de l’athlétisme, World Athletics souhaite engager une réflexion fructueuse en offrant aux personnes la possibilité de donner leur point de vue et de contribuer à des changements et des développements significatifs et nécessaires pour le sport olympique numéro un.

Sebastian Coe, le Président de World Athletics, a déclaré à ce sujet : « Dans un peu moins de 100 jours, l’athlétisme sera au cœur de l’actualité mondiale sur la plus grande scène sportive internationale que sont les Jeux olympiques. L’année dernière a été difficile pour tout le monde. Pour l’athlétisme, l’interaction en direct avec nos fidèles supporters nous a cruellement manqué.  Par le biais du Grand débat pour l’avenir de l’athlétisme, nous voulons donner à toutes les personnes impliquées dans l’athlétisme, quels que soient leurs parcours, leur région ou leurs capacités sportives, l’occasion de s’exprimer et de contribuer à façonner notre avenir, ensemble. »

« Nous pensons sincèrement que l’athlétisme a un rôle capital à jouer dans la promotion et la recherche d’un mode de vie plus sain et une forme meilleure pour tout un chacun. En restant à l’écoute de tous les membres de notre vaste communauté, nous serons pleinement en mesure de comprendre les enjeux et les opportunités qui se présenteront à nous, à Tokyo et au-delà. »

Les données recueillies serviront à l’élaboration du Plan mondial pour l’athlétisme 2022-2030, un document clé pour tous les acteurs de ce sport. Il établira la feuille de route pour la croissance et le développement de l’athlétisme jusqu’en 2030.

L’objectif est de recueillir l’avis de l’ensemble de la communauté de l’athlétisme, de dresser le bilan de la situation actuelle de la discipline dans le monde et d’établir une stratégie et un cap pour la période allant jusqu’à 2030, afin de déterminer comment World Athletics, ses Fédérations membres et ses Associations continentales, ainsi que d’autres parties prenantes de l’athlétisme peuvent travailler ensemble pour développer et faire croître ce sport à travers le monde. Le plan énoncera clairement les rôles et les responsabilités, les échéances, les résultats mesurables ainsi que les répercussions en matière de ressources et de budgets.

Un plan préliminaire sera rédigé et présenté au Conseil de World Athletics dans le courant de l’année. Une fois validé, un plan définitif sera diffusé aux Fédérations membres pour approbation formelle à l’occasion du Congrès bisannuel de World Athletics qui aura lieu en novembre 2021.

Le projet est supervisé par le Groupe de travail chargé du Plan mondial, qui est composé de sept Membres du Conseil et présidé par Willie Banks, ancien spécialiste du triple saut et détenteur de record du monde, avec le concours du Groupe Sports Business de Deloitte.

Pour prendre part à l’enquête « Global Conversation », et nous aider à façonner l’avenir de l’athlétisme, veuillez cliquer ici.

World Athletics