Athletes training in Sendafa (Cathal Dennehy) © Copyright
Press Release

Athletes now able to register for support from welfare fund


- La traduction française suit le texte anglais

Professional athletes who are experiencing financial hardship due to the coronavirus pandemic will be able to register for a one-off welfare grant from today until May 31.

Two weeks ago World Athletics and the International Athletics Foundation (IAF) announced that a US$ 500,000 welfare fund had been created to support professional athletes who have lost a substantial part of their income due to the suspension of international competition this year.

A working group was formed to oversee the distribution of the funds and it has now finalised the eligibility criteria and application process.

World Athletics president Sebastian Coe, who chairs the working group, said it had been a challenging and complicated task to define the eligibility criteria to ensure that grants from the fund were delivered to the athletes most in need.

“The IAF has allocated a substantial sum to the fund, and we hope to raise more through private donations from friends of our sport, but it has become apparent that the resources must be focused on athletes who are likely to be competing at the Olympic Games in Tokyo next year and are now struggling to pay for basic necessities due to loss of income during the pandemic,’’ Coe said.

“We know this is a stressful situation for many athletes and we are trying to provide meaningful assistance to as many as possible as quickly as possible so they can continue to train for the competition season we have now scheduled for August to October, and for next year’s Olympics.’’

World 1500m record-holder and Olympic champion Hicham El Guerrouj, who initiated this project and sits on the working group, said the loss of competition had had a huge impact on professional athletes because many relied on prize money to support themselves and their families.

The Fund will support athletes who have met the Tokyo Olympic Games entry standard and will provide welfare grants to be used to cover basic living expenses. The level of grant will be dependent on the number of approved applications and up to a maximum of US$4000. It is anticipated that the grants will be distributed directly to athletes from June.

Only athletes who have been impacted financially to the extent that they are unable to maintain their basic standard of living should apply. All applicants must meet the following eligibility criteria:

  • Must be qualified (by meeting the entry standard) for selection for the Tokyo 2020 Olympic Games
  • Must have never had an anti-doping rule violation
  • Must be able to demonstrate a justifiable welfare need through significant loss of income in 2020 compared to 2019.


To help ensure the fund goes to those most in need, please note the following athletes will not be eligible to apply:

  • Those ranked in the Top 6 in their event in the World Athletics World Rankings
  • Those who have finished in the Top 6 positions of any Gold Label Road Race in 2019
  • Those who have earned more than USD 6,000 in prize money from the Diamond League in 2019


Athletes who, throughout the covid-19 pandemic, continue to receive an annual grant from their Government, National Olympic Committee, Member Federation or sponsors are not expected to apply unless they can demonstrate a justifiable welfare need as detailed above.

Athletes can register for consideration here.

To ask questions regarding eligibility, or to make a case for exceptional circumstances (such as injury in 2019 impacting on eligibility), athletes should contact iaf@worldathletics.org.

The first phase of the application process is for the IAF to assess eligibility and for athletes to describe the need for grant support and their proposed use of the grant. More detailed financial information will be requested in the second phase prior to confirmation of any grant award.  

World Athletics

 

Ouverture des inscriptions pour bénéficier du Fonds de soutien aux athlètes

À partir d’aujourd’hui et jusqu’au 31 mai, les athlètes professionnels qui connaissent des difficultés financières en raison de la pandémie de coronavirus pourront s’inscrire afin de bénéficier d’une subvention unique.

Il y a deux semaines, World Athletics et la Fondation internationale d’athlétisme (IAF) ont annoncé la création d’un fonds de soutien de 500 000 dollars américains (USD) pour soutenir les athlètes professionnels qui ont perdu une partie importante de leurs revenus en raison de la suspension des compétitions internationales cette année.

Un groupe de travail a été créé pour superviser la distribution des fonds. Il a établi les critères d’éligibilité et le processus de candidature définitifs.

Le Président de World Athletics, Sebastian Coe, qui préside le groupe de travail, a déclaré qu’il avait été difficile et compliqué de définir les critères d’éligibilité afin de garantir que les subventions du fonds soient versées aux athlètes qui en ont le plus besoin.

« L’IAF a alloué une somme importante à ce fonds. Nous espérons l’alimenter encore davantage grâce aux dons privés des amis de notre sport. Il est devenu évident que les ressources doivent être concentrées sur les athlètes qui sont susceptibles de participer aux Jeux olympiques de Tokyo l’année prochaine et qui rencontrent aujourd’hui des difficultés pour subvenir aux besoins de première nécessité en raison de la perte de revenus due à la pandémie », a déclaré M. Coe.

« Nous savons qu’il s’agit d’une situation stressante pour de nombreux athlètes. Nous essayons d’apporter une aide significative au plus grand nombre le plus rapidement possible afin qu’ils puissent continuer à s’entraîner pour la saison de compétition qui est maintenant prévue d’août à octobre et pour les Jeux olympiques de l’année prochaine. »

Le recordman du monde du 1500m et champion olympique Hicham El Guerrouj, qui a initié ce projet et qui siège au groupe de travail, a déclaré que l’arrêt des compétitions a un impact énorme sur les athlètes professionnels, car beaucoup d’entre eux comptaient sur l’argent des primes pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille.

Le fonds soutiendra les athlètes qui ont atteint les minima pour les Jeux olympiques de Tokyo et servira à couvrir les dépenses de première nécessité. Le montant des subventions dépendra du nombre de demandes approuvées et pourra atteindre un maximum de 4 000 USD. Il est prévu que les subventions soient distribuées directement aux athlètes à partir du mois de juin.

Seuls les athlètes qui ont subi un impact financier important ayant une incidence sur leur niveau de vie de base sont éligibles pour faire une demande. Tous les demandeurs doivent répondre aux critères d’éligibilité suivants :

  • Être qualifié (en ayant atteint les normes de qualification) pour la sélection aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 ;
  • Ne jamais avoir commis de violation des règles antidopage ;
  • Être en mesure de démontrer un besoin d’aide justifiable par une perte de revenus importante en 2020 par rapport à 2019.


Afin de s’assurer que le fonds soit attribué aux personnes qui en ont le plus besoin, veuillez noter que les athlètes suivants ne seront pas éligibles :

  • Les 6 premiers au Classement mondial dans leur épreuve ;
  • Ceux qui, en 2019, ont terminé dans les 6 premières places d’une course sur route à label or.
  • Ceux qui, en 2019, ont gagné plus de 6 000 USD de prime au cours de la Ligue de diamant.


Les athlètes qui, tout au long de la pandémie de COVID-19, continuent à recevoir une subvention annuelle de leur gouvernement, Comité national olympique, Fédération membre ou de leurs sponsors ne sont pas censés faire de demande, sauf s’ils peuvent démontrer un besoin d’aide justifiable, comme indiqué ci-dessus.

Les athlètes peuvent s’inscrire ici pour soumettre une demande.

Pour toute question concernant l’éligibilité ou pour tout cas exceptionnel (tel qu’une blessure en 2019 ayant un impact sur l’éligibilité), les athlètes peuvent écrire à iaf@worldathletics.org.

La première phase de gestion des demandes consiste pour les athlètes à préciser les raisons du recours à la subvention et l’utilisation escomptée puis pour l’IAF à évaluer l’éligibilité. Des informations financières plus détaillées seront demandées au cours de la deuxième phase avant la confirmation de l’octroi d’une subvention.